Dollar légèrement plus ferme en début de séance

stocks list


Le dollar continue sa bonne forme sur la semaine alors que les rendements plus élevés et les déclarations bellicistes de la Fed soutiennent la devise.

L’EUR/USD a chuté à un plus bas d’un mois à 1,0850 alors que la pression à la baisse se poursuit, et la paire semble prête pour une septième journée consécutive de baisse. Les vendeurs visent le plus bas de mars à 1,0806 et cela reste le niveau clé à surveiller :

Pendant ce temps, le GBP/USD est également en baisse de 0,4 % à 1,3027, la paire semblant vulnérable avant un autre test du niveau de 1,3000. L’USD/JPY reste également soutenu alors que la vente d’obligations se poursuit, les rendements des bons du Trésor à 2 ans augmentant de 4,8 points de base à 2,509 %. c’est voir USD/JPY

USD/JPY

USD/JPY est la paire de devises qui comprend le dollar des États-Unis d’Amérique (symbole $, code USD) et le yen japonais du Japon (symbole ¥, code JPY). La cotation de la paire indique combien de yens japonais il faut pour acheter un dollar américain. Par exemple, lorsque l’USD/JPY se négocie à 100,00, cela signifie que 1 dollar américain est égal à 100 yens japonais. Le dollar américain (USD) est la devise la plus échangée au monde, tandis que le yen japonais est la troisième devise la plus échangée au monde, ce qui se traduit par une paire extrêmement liquide et des spreads très serrés, souvent dans la fourchette de 0 pip à 2 pips. dans la plupart des cas. courtiers forex Bien que la fourchette USD/JPY ne soit traditionnellement pas particulièrement élevée, l’absence d’une grande action des prix souvent associée à d’autres paires JPY facilite le commerce. Cela est particulièrement vrai pour les traders à court terme, mais sans offrir un énorme pip. potentiel. Bien que l’USD/JPY soit la deuxième paire la plus échangée au monde, elle n’est pas aussi populaire auprès des commerçants de détail qu’on pourrait le penser. La paire a la réputation d’être “ennuyeuse”, bien que ce ne soit pas un reflet tout à fait exact. Trading USD/JPY Le JPY est hautement considéré comme une devise refuge, et les investisseurs augmentent souvent leur exposition après des périodes d’incertitude ou de baisse induite par le marché. Étant donné que les États-Unis et le Japon sont des économies très développées, plusieurs facteurs clés affectent la valeur de l’une ou l’autre devise. Cela comprend une variété d’indicateurs économiques, tels que la croissance du produit intérieur brut (PIB), l’inflation, les taux d’intérêt et les données sur le chômage. La politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon sont également des déterminants importants de la valeur de chaque devise.

USD/JPY est la paire de devises qui comprend le dollar des États-Unis d’Amérique (symbole $, code USD) et le yen japonais du Japon (symbole ¥, code JPY). La cotation de la paire indique combien de yens japonais il faut pour acheter un dollar américain. Par exemple, lorsque l’USD/JPY se négocie à 100,00, cela signifie que 1 dollar américain est égal à 100 yens japonais. Le dollar américain (USD) est la devise la plus échangée au monde, tandis que le yen japonais est la troisième devise la plus échangée au monde, ce qui se traduit par une paire extrêmement liquide et des spreads très serrés, souvent dans la fourchette de 0 pip à 2 pips. dans la plupart des cas. courtiers forex Bien que la fourchette USD/JPY ne soit traditionnellement pas particulièrement élevée, l’absence d’une grande action des prix souvent associée à d’autres paires JPY facilite le commerce. Cela est particulièrement vrai pour les traders à court terme, mais sans offrir un énorme pip. potentiel. Bien que l’USD/JPY soit la deuxième paire la plus échangée au monde, elle n’est pas aussi populaire auprès des commerçants de détail qu’on pourrait le penser. La paire a la réputation d’être “ennuyeuse”, bien que ce ne soit pas un reflet tout à fait exact. Trading USD/JPY Le JPY est hautement considéré comme une devise refuge, et les investisseurs augmentent souvent leur exposition après des périodes d’incertitude ou de baisse induite par le marché. Étant donné que les États-Unis et le Japon sont des économies très développées, plusieurs facteurs clés affectent la valeur de l’une ou l’autre devise. Cela comprend une variété d’indicateurs économiques, tels que la croissance du produit intérieur brut (PIB), l’inflation, les taux d’intérêt et les données sur le chômage. La politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon sont également des déterminants importants de la valeur de chaque devise.
Lire ce terme
maintenant à 124,10 alors que les acheteurs tentent de maintenir leur élan au-dessus du niveau de 124,00 à la recherche d’un nouveau test de 125,00.

En revanche, l’AUD/USD est en baisse de 0,2 % à 0,7462 tandis que NZD/USD

NZD/USD

Le NZD/USD est une paire de devises couramment proposée qui représente le dollar néo-zélandais ou kiwi et le dollar américain. La paire est populaire pour l’exposition à une devise de matières premières, à savoir le NZD, qui aide à capter l’appétit pour le risque des cambistes. Comme son homologue des antipodes, le dollar australien, le NZD/USD est considéré comme un carry trade, en partie à cause des différentiels de taux d’intérêt qui favorisent le NZD. Le NZD est la septième paire la plus liquide au monde au moment de la rédaction, l’USD étant la devise la plus échangée au monde et le NZD la dixième. Qu’est-ce qui affecte le NZD/USD ? Le NZD/USD est proposé par pratiquement tous les courtiers forex de détail et est une paire courante pour les traders expérimentés. La paire évolue en fonction du sentiment des investisseurs et peut être beaucoup plus volatile que d’autres paires comme l’EUR/USD, le GBP/USD et d’autres. Étant donné que la Nouvelle-Zélande est le plus grand exportateur mondial de lait en poudre, cette mesure est un facteur clé dans la conduite de la paire. Toute sensibilité aux exportations de lait en poudre est capturée via le NZD/USD. En outre, le tourisme est un contributeur clé à l’économie néo-zélandaise et, en tant que tel, contribue à déplacer la paire de devises. D’autres facteurs à surveiller pour le NZD/USD incluent les volumes d’exportation vers la Chine, ainsi que d’autres publications de données économiques importantes en provenance de Chine. Les banques centrales jouent également un rôle majeur dans la direction de la paire de devises, car la Réserve fédérale américaine et la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande sont étroitement surveillées par les investisseurs. La politique monétaire est plus que capable de déplacer brusquement le NZD/USD, qui peut osciller beaucoup plus que les autres paires normales.

Le NZD/USD est une paire de devises couramment proposée qui représente le dollar néo-zélandais ou kiwi et le dollar américain. La paire est populaire pour l’exposition à une devise de matières premières, à savoir le NZD, qui aide à capter l’appétit pour le risque des cambistes. Comme son homologue des antipodes, le dollar australien, le NZD/USD est considéré comme un carry trade, en partie à cause des différentiels de taux d’intérêt qui favorisent le NZD. Le NZD est la septième paire la plus liquide au monde au moment de la rédaction, l’USD étant la devise la plus échangée au monde et le NZD la dixième. Qu’est-ce qui affecte le NZD/USD ? Le NZD/USD est proposé par pratiquement tous les courtiers forex de détail et est une paire courante pour les traders expérimentés. La paire évolue en fonction du sentiment des investisseurs et peut être beaucoup plus volatile que d’autres paires comme l’EUR/USD, le GBP/USD et d’autres. Étant donné que la Nouvelle-Zélande est le plus grand exportateur mondial de lait en poudre, cette mesure est un facteur clé dans la conduite de la paire. Toute sensibilité aux exportations de lait en poudre est capturée via le NZD/USD. En outre, le tourisme est un contributeur clé à l’économie néo-zélandaise et, en tant que tel, contribue à déplacer la paire de devises. D’autres facteurs à surveiller pour le NZD/USD incluent les volumes d’exportation vers la Chine, ainsi que d’autres publications de données économiques importantes en provenance de Chine. Les banques centrales jouent également un rôle majeur dans la direction de la paire de devises, car la Réserve fédérale américaine et la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande sont étroitement surveillées par les investisseurs. La politique monétaire est plus que capable de déplacer brusquement le NZD/USD, qui peut osciller beaucoup plus que les autres paires normales.
Lire ce terme
est en baisse de 0,4% à 0,6864 alors que les dollars australien et néo-zélandais semblent épuisés après le rallye de la RBA plus tôt dans la semaine.



Lien vers la source