Event Trading Guide : décision de politique monétaire de la BCE (sept. 2022)

stocks list


La Banque centrale européenne peut-elle VRAIMENT relever ses taux de 0,75 % cette semaine ?

Voici un bref aperçu de ce qui s’est passé dans sa déclaration précédente et de ce à quoi s’attendent les observateurs du marché.

Que s’est-il passé la dernière fois ?

  • La BCE a relevé ses taux de 0,00% à 0,50% contre 0,25% attendu
  • Le Conseil des gouverneurs a approuvé l’instrument de protection du transport (TPI)
  • Lagarde : Non. récession dans le scénario de référence
  • Lagarde : les prévisions précédentes pour septembre ne s’appliquent plus

Tout le monde et leur mère savaient qu’un BCE La hausse se profilait en juillet, mais les décideurs ont surpris les marchés en augmentant les taux d’intérêt deux fois plus que prévu.

Il s’agissait de la première hausse de taux de la BCE en 11 ans, alors ils voulaient probablement commencer par un bang. De plus, la banque centrale avait vraiment besoin de garder inflation de devenir hors de contrôle.

Selon sa déclaration officielle, “[t]Le Conseil des gouverneurs a estimé qu’il convenait de faire un premier pas plus important sur la voie de la normalisation du taux directeur que celui indiqué lors de sa précédente réunion ».

Plus intéressante encore était leur décision de s’abstenir de fournir des conseils pour les réunions futures, ce qui signifie que leurs annonces seront basées principalement sur la sortie des données.

Lors de la séance de questions-réponses, Président Lagarde a exprimé son enthousiasme à sortir du territoire des taux négatifs maintenant que des garanties sont en place pour la transmission monétaire, également connue sous le nom de TPI, et des réinvestissements flexibles dans le PEPP.

*signal de projection astrale de Chris Pine vers les Alpes suisses*

Ce qu’il est important que les traders en euros se souviennent, c’est qu’elle a également mentionné que accélérer les hausses de taux mais sans modifier le niveau final des taux d’intérêt.

Qu’attend-on cette fois ?

  • La BCE va relever ses taux de 0,75 pb de 0,50% à 1,25%
  • Peu susceptible d’avoir une orientation vers l’avant
  • Lagarde réitérera son intention de procéder mois après mois

Les accros du marché anticipent une décision encore plus agressive de la BCE en septembre, car beaucoup s’attendent à ce que la banque centrale augmente les taux à 1,25 %.

Et pourquoi ne le feraient-ils pas ?

Dans son flash d’août IPC Dans le rapport, la zone euro a connu un bond de 8,9 % à 9,1 % pour l’inflation globale et une hausse de 4,0 % à 4,3 % pour les pressions sur les prix de base, les deux dépassant les attentes.

Pour ajouter à cela, l’euro s’est affaibli comme un fou ces derniers mois, en particulier face au dollar.

Est dépréciation de la monnaie locale pourrait générer encore plus de vibrations inflationnistes à l’avenir, la BCE doit donc vraiment mettre le pied à l’étrier.

C’est exactement ce que Schnabel, membre du directoire de la BCE, a souligné lors de son discours à Jackson Hole, notant que la BCE doit “agir avec force” pour “ramener rapidement l’inflation sur la cible”. Des sources proches de la BCE ont également laissé entendre qu’une « grande majorité » du Conseil soutient une hausse des taux de 0,75 %.

Mais avec la barre placée si haut pour la BCE cette semaine, un manque à gagner pourrait signifier une nouvelle baisse pour la monnaie commune. En outre, tout commentaire prudent de Lagarde dans une tentative de minimiser un grand rallye pourrait également contenir les gains de l’euro.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de consulter le volatilité moyenne des paires EUR si vous envisagez d’échanger cet événement !



Lien vers la source