GBP baissier : marché des taux trop agressif vs prudent BoE : opportunités de trading majeures

stocks list


Bien que la Banque d’Angleterre progresse au rythme le plus rapide depuis plus d’une décennie, Cable est sur la bonne voie pour sa pire performance trimestrielle depuis le premier trimestre 2020. À l’approche du deuxième trimestre, je penche vers une tendance à la baisse GBP position vis-à-vis des devises matières premières et des devises soutenues par des banques centrales de plus en plus agressives, comme la dollar américain.

Le GBP/USD peut casser en dessous de 1,30

Alors que le Royaume-Uni se dirige vers la plus grande compression des revenus depuis une génération, la BoE est devenue de plus en plus prudente face aux risques de croissance à la baisse. A tel point qu’ils ont légèrement modifié leur guidage vers l’avant, suggérant une éventuelle pause dans leur cycle de marche. Ceci en dépit des pressions inflationnistes croissantes. Je pense qu’il est possible que cela se produise lorsque le taux d’escompte est à 1 %. Toutefois, si tel n’était pas le cas, les marchés monétaires resteraient trop agressifs par rapport à la réticence croissante de la BoE à relever davantage les taux, compte tenu de l’arbitrage actuel entre ralentissement de la croissance et montée des pressions inflationnistes. En revanche, à la Fed, Powell and Co. se réchauffent à l’idée de hausses de taux consécutives de 50 points de base en mai et juin, couplées à un resserrement quantitatif pour revenir au neutre dès que possible. À leur tour, les différentiels de taux évoluent en faveur de l’USD.

Écarts obligataires américains/britanniques à 5 ans

Source : Refinitif

Cela dit, les zones à s’estomper GBPUSD serait sur des rallyes de soulagement à 1,3200-50, à la recherche d’un mouvement vers 1,2750-1,2800. La perspective baissière serait invalidée sur une clôture au-dessus de 1,3450.





Lien vers la source