La Chine signale 1 524 cas locaux de covid, un sommet en deux ans

stocks list


L’un des principaux risques pour 2022 reste un verrouillage chinois généralisé qui exerce une pression renouvelée sur les chaînes d’approvisionnement mondiales.

Les cas à Hong Kong sont totalement incontrôlables et les épidémies se multiplient sur le continent. La Chine a signalé aujourd’hui 1 524 cas transmis localement, contre 1 100 la veille et quelques centaines la semaine dernière. C’est le maximum depuis l’épidémie initiale de Wuhan.

Il y a eu des cas dans 20 des 31 provinces, mais la plus grande épidémie est à Jilin, à la frontière avec la Corée du Nord. Les maires de la ville de Jilin et du district de Jiutai de la ville de Changchun ont été licenciés. Toutes les zones urbaines de la province ont été strictement verrouillées.

Les nouvelles mesures vont ailleurs, les personnes entrant à Pékin étant désormais tenues de passer des tests d’acide nucléique et d’éviter les groupes au cours de leurs sept premiers jours dans la ville. À Shanghai, les cours sont passés en ligne.



Lien vers la source