Les consommateurs restent pessimistes quant aux conditions actuelles – Wells Fargo

stocks list


Après être tombée à son plus bas niveau depuis 2011 en août, la confiance des consommateurs ne s’est que légèrement améliorée début septembre à 71,0 contre 70,3 auparavant, ont expliqué les analystes de Wells Fargo. Selon eux, les consommateurs restent pessimistes sur les conditions actuelles.

Citations clés :

« Le sentiment des consommateurs tel que mesuré par l’Université du Michigan suggère que les consommateurs sont plus déprimés aujourd’hui que lorsque la pandémie a frappé pour la première fois l’année dernière. La lecture préliminaire de la confiance des consommateurs pour septembre n’a montré qu’une modeste amélioration à 71,0 début septembre, ce qui est toujours plus bas qu’à tout moment pendant la pandémie et une indication inquiétante pour les perspectives de consommation. »

“Malgré les inquiétudes concernant la hausse des prix, la vision globale des consommateurs sur les finances des ménages s’est améliorée en septembre, ce qui est particulièrement encourageant compte tenu de l’expiration des allocations de chômage améliorées plus tôt dans le mois et de la baisse des revenus du soutien budgétaire général”.

Le bilan d’aujourd’hui est clair : les consommateurs sont encore plus pessimistes qu’il y a quelques mois, ce qui est cohérent avec une baisse des dépenses. Les ventes au détail ont été plus élevées que prévu en août, mais ces données couvrent en grande partie le secteur des biens et sont en dollars nominaux, ou non ajustées pour les changements de prix. Nous pensons que les ménages restent en bonne santé financière compte tenu des économies accumulées au cours de l’année écoulée et de l’augmentation de la valeur nette d’une cohorte de revenus à l’autre, mais l’augmentation rapide des prix à la consommation et l’augmentation du nombre de cas associés au virus affectent probablement les dépenses à court terme. . “

.



Lien vers la source