L’huile n’est pas ennuyeuse. Prévisions au 11.05.2022

stocks list


Une guerre avec un géant de l’énergie comme la Russie pourrait déclencher une récession de l’économie européenne et mondiale. Cela entraînera sans aucun doute un ralentissement de la demande mondiale de pétrole. Cependant, les investisseurs sont plus préoccupés par l’offre. Discutons du problème et faisons un Brent plan d’affaires

Analyse fondamentale hebdomadaire du pétrole

Lorsque le prix du pétrole a chuté pendant la récession, les analystes ont parlé de problèmes d’approvisionnement. Ensuite, le prix a augmenté et les économistes ont suggéré une reprise de la demande. Actuellement, tant l’offre que la consommation de pétrole sont confrontées à un ralentissement, qui se traduit par la consolidation du Brent prix dans la fourchette de 98 $ à 115 $ le baril. Certains commerçants disent que le marché est ennuyeux. Cependant, la stratégie consistant à entrer dans des positions longues aux niveaux de 107,4 $ et 109,5 $, suivie d’une prise de bénéfices, spectacles qu’il pourrait être très rentable de commercer dans cet environnement. Il ne faut pas être trop gourmand.

Le principal problème d’approvisionnement, mais pas le seul, réside dans les tentatives des pays occidentaux d’évincer la Russie du marché. Bien sûr, il ne s’agit pas du Venezuela ou de l’Iran. Les sanctions contre le plus grand producteur de pétrole ont exercé une pression sur l’économie de la zone euro, il est donc naturel que les pays de l’UE prolongent le processus d’accord sur le sixième paquet de sanctions. De plus, les indices boursiers américains se sont effondrés, de sorte que le Brent il était en baisse de 10% pour les deux premiers jours de la semaine se terminant le 13 mai.

Un embargo moins strict que prévu est un facteur baissier pour la valeur du Brent. Cependant, les exportations de pétrole russe vers l’UE continueront de baisser, ainsi que vers la Chine, affectée par le COVID-19. De plus, le manque de capacités énergétiques réduira l’approvisionnement non seulement en provenance de Russie. Par exemple, l’Energy Information Administration (EIA) des États-Unis prévoit que la production de pétrole brut aux États-Unis sera de 11,9 millions de barils par jour, en baisse par rapport aux 12 millions de barils par jour précédemment prévus. . Les Émirats arabes unis affirment que l’OPEP+ ne sera pas en mesure de répondre à la demande qui a été entièrement rétablie après la pandémie.

La consommation de pétrole est également confrontée à une récession. Les blocages en Chine et la guerre en Europe de l’Est, ainsi que le resserrement monétaire agressif de la Fed, pourraient déclencher une nouvelle récession en 2023. Jusqu’à présent, l’économie américaine a obtenu d’excellents résultats grâce à un soutien budgétaire extraordinaire et pendant la crise de 2020. La relance budgétaire est épuisante, comme en témoigne la baisse du taux d’épargne.

Dynamique du taux d’épargne personnelle aux États-Unis

Source : Wall StreetJournal.

Tout indique que le taux de PIB américain devrait baisser significativement et qu’une récession est probable. L’économie de la zone euro pourrait entrer en récession plus tôt que celle des États-Unis en raison de sa proximité avec le conflit ukrainien et de sa forte dépendance aux approvisionnements énergétiques russes. Selon les conseillers économiques du gouvernement allemand, bien que l’Allemagne ait déjà réduit la part du gaz russe dans les importations totales à 35% contre 55% auparavant, un arrêt complet des importations d’énergie en provenance de Russie coûtera à l’économie allemande 429 milliards d’euros ou 12% du PIB.

Hebdomadaire Brent Plan commercial

En bref, la Russie est évincée du marché pétrolier, et il y a un manque de capacités énergétiques d’une part et un ralentissement de la demande mondiale de pétrole d’autre part. Par conséquent, la Brent le prix a tendance à se consolider. Il est pertinent d’acheter sur le rebond des supports à 98$-99$ et 102$ ou de vendre si le prix ne parvient pas à surmonter les résistances à 107$ et 113$.

Graphique des prix UKBRENT en temps réel

Le contenu de cet article reflète l’opinion de l’auteur et ne reflète pas nécessairement la position officielle de LiteFinance. Le matériel publié sur cette page est fourni à titre informatif uniquement et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement aux fins de la directive 2004/39/CE.

Évaluez cet article :

{{valeur}} ( {{count}} {{title}} )





Lien vers la source