L’USD/CAD est de retour au-dessus de 1,30 pour son plus haut niveau depuis novembre 2020

stocks list


  • L’USD/CAD est en hausse de 0,8 % alors que le dollar américain se raffermit vers la clôture à Wall Street.
  • Le CAD est au plus bas depuis novembre 2020 dans un contexte d’inquiétudes croissantes concernant les perspectives économiques mondiales.

dollars américains/dollars canadiens termine Wall Street dans le vert de 0,8% après une dernière poussée à la hausse dans le dollar américain. Cela a poussé le dollar canadien à son plus bas niveau depuis novembre 2020 dans un contexte d’inquiétudes croissantes concernant les perspectives économiques mondiales qui ont particulièrement durement touché les devises liées aux matières premières.

Le prix du pétrole, l’une des principales exportations du Canada, a chuté de 6,1 % à 103,09 barils après des données économiques encore plus médiocres de l’Empire du Milieu et alors que les deux plus grandes villes de Chine ont resserré les restrictions liées au COVID-19.

Pendant ce temps, le sous-gouverneur de la Banque du Canada, Toni Gravelle, prendra la parole jeudi et il y aura également des oreilles attentives pour les orateurs de la Réserve fédérale. Lundi, le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, a déclaré que la banque centrale américaine pourrait ne pas obtenir autant d’aide en assouplissant les chaînes d’approvisionnement qu’elle espère contribuer à calmer l’inflation.

Raphael Bostic, président de la Fed d’Atlanta il a dit qu’il ne voyait pas encore le cas pour des hausses de 75 points de base. Il voit déjà des signes de pressions maximales sur l’offre et cela devrait donner à la Fed la possibilité d’augmenter les taux d’intérêt par incréments d’un demi-point de pourcentage au cours des deux ou trois prochaines réunions politiques.

Quant à la Banque du Canada, les marchés monétaires s’attendent à ce que la banque centrale relève son taux directeur d’un demi-point de pourcentage pour la deuxième réunion consécutive de politique monétaire le 1er juin. Pendant ce temps, les rendements des obligations d’État canadiennes ont reculé par rapport à de nouveaux sommets pluriannuels, à la suite de l’évolution des bons du Trésor américain.L’obligation à 10 ans a touché son plus haut niveau depuis mai 2011 à 3,173 % avant de chuter à 3,028 %, en baisse de 9,7 points de base sur la journée. .



Lien vers la source