L’USD/CAD remonte à 1,3300 dans un contexte de résurgence de la demande en USD, devant l’IPC canadien

stocks list


  • L’USD/CAD récupère de nouvelles offres mardi au milieu d’une belle reprise de la demande en USD.
  • Les paris agressifs sur la hausse des taux de la Fed, les craintes de récession semblent profiter au dollar refuge.
  • La demande s’inquiète du pic des prix du pétrole qui mine le dollar canadien et demeure favorable.

La paire USD/CAD arrête le recul brutal du jour au lendemain par rapport au plus haut niveau depuis novembre 2020 et capte de nouvelles offres près de la zone de 1,3225 mardi. La paire s’appuie sur sa hausse intrajournalière régulière au cours de la première moitié de la session européenne et se situe actuellement près du plus haut quotidien, juste en dessous de la barre des 1,3300.

Une combinaison de facteurs favorables aide le dollar américain à rebondir après le creux d’une semaine atteint plus tôt mardi, ce qui à son tour donne un bon coup de pouce à la paire USD/CAD. Les investisseurs semblent convaincus que la Fed s’en tiendra à sa politique de resserrement agressive et ont pleinement intégré une hausse des taux d’au moins 75 points de base à la fin d’une réunion politique de deux jours mercredi. Cela continue de soutenir les rendements élevés des bons du Trésor américain, qui, conjugués à un changement du sentiment de risque, continuent de soutenir le dollar américain valeur refuge.

Les Sentiment du marché il reste fragile en raison des craintes croissantes de récession, au milieu des vents contraires résultant de la politique chinoise zéro covid et de la guerre prolongée entre la Russie et l’Ukraine. En outre, les craintes qu’un ralentissement économique mondial plus profond n’affecte la demande de carburant limitent toute hausse significative de prix du pétrole brut. Ceci, à son tour, sape le dollar canadien lié aux produits de base, contribuant davantage à la hausse intrajournalière de la paire USD/CAD et soutenant les perspectives de gains supplémentaires. Cela étant dit, les traders pourraient s’abstenir de placer des paris agressifs avant les principaux risques liés aux événements/données.

Le rapport de l’IPC canadien sera publié plus tard lors de la première session nord-américaine et influence la monnaie nationale. Les calendrier économique des états unis comprend des données sur le marché du logement – Permis de construire et mises en chantier. Ceci, couplé aux rendements obligataires américains et à un sentiment de risque plus large, stimulera la demande en USD et donnera un coup de pouce à la paire USD/CAD. En dehors de cela, les traders prendront note de la dynamique des prix du pétrole pour profiter des opportunités à court terme autour de la majeure.

Niveaux techniques à suivre



Lien vers la source