Mon Dieu… Rendement américain sur 30 ans proche de la moyenne mobile sur 100 jours

stocks list


Le rendement à 30 ans teste le MA à 100 jours

Le rendement américain à 30 ans repasse sous le niveau de 3,0 % pour la première fois depuis le 30 mai, passant à un creux de 2,953 %. Le rendement a atteint son plus haut hebdomadaire pas plus tard qu’hier à 3,208 %. Le haut rendement du cycle a culminé à 3,493 % le 16 juin.

Les données PMI du secteur des services étaient horribles aujourd’hui, indiquant un ralentissement non seulement dans la fabrication mais aussi dans les services. Le consommateur ressent le pincement de inflation

Inflation

L’inflation est définie comme une mesure quantitative du taux auquel le niveau moyen des prix des biens et services augmente dans une économie ou un pays sur une période de temps. C’est l’augmentation du niveau général des prix où une devise donnée achète effectivement moins que lors des périodes précédentes. En termes d’évaluation de la force des devises, et par extension du taux de change, l’inflation ou ses mesures sont extrêmement influentes. L’inflation découle de la création générale de monnaie. Cet argent est mesuré par le niveau de la masse monétaire totale d’une devise spécifique, par exemple le dollar américain, qui ne cesse d’augmenter. Cependant, une augmentation de la masse monétaire ne signifie pas nécessairement qu’il y a de l’inflation. Ce qui conduit à l’inflation, c’est une augmentation plus rapide de la masse monétaire par rapport à la richesse produite (mesurée par le PIB). En tant que tel, cela crée une pression de la demande sur une offre qui ne croît pas au même rythme. L’indice des prix à la consommation augmente alors, générant de l’inflation. Comment l’inflation affecte-t-elle le Forex ? Le niveau d’inflation a un impact direct sur le taux de change entre deux monnaies à différents niveaux. Cela inclut la parité de pouvoir d’achat, qui tente de comparer les différents pouvoirs d’achat de chaque pays en fonction du niveau général des prix. Ce faisant, cela permet de déterminer le pays où le coût de la vie est le plus cher. Par conséquent, la devise avec le taux d’inflation le plus élevé perd de la valeur et se déprécie, tandis que la devise avec le taux d’inflation le plus faible s’apprécie sur le marché des changes. Les taux d’intérêt sont également impactés. Des taux d’inflation trop élevés augmentent les taux d’intérêt, ce qui a pour effet de déprécier la devise dans le taux de change. A l’inverse, une inflation trop faible (ou déflation) pousse les taux d’intérêt vers le bas, ce qui a pour effet d’apprécier la devise sur le marché des changes.

L’inflation est définie comme une mesure quantitative du taux auquel le niveau moyen des prix des biens et services augmente dans une économie ou un pays sur une période de temps. C’est l’augmentation du niveau général des prix où une devise donnée achète effectivement moins que lors des périodes précédentes. En termes d’évaluation de la force des devises, et par extension du taux de change, l’inflation ou ses mesures sont extrêmement influentes. L’inflation découle de la création générale de monnaie. Cet argent est mesuré par le niveau de la masse monétaire totale d’une devise spécifique, par exemple le dollar américain, qui ne cesse d’augmenter. Cependant, une augmentation de la masse monétaire ne signifie pas nécessairement qu’il y a de l’inflation. Ce qui conduit à l’inflation, c’est une augmentation plus rapide de la masse monétaire par rapport à la richesse produite (mesurée par le PIB). En tant que tel, cela crée une pression de la demande sur une offre qui ne croît pas au même rythme. L’indice des prix à la consommation augmente alors, générant de l’inflation. Comment l’inflation affecte-t-elle le Forex ? Le niveau d’inflation a un impact direct sur le taux de change entre deux monnaies à différents niveaux. Cela inclut la parité de pouvoir d’achat, qui tente de comparer les différents pouvoirs d’achat de chaque pays en fonction du niveau général des prix. Ce faisant, cela permet de déterminer le pays où le coût de la vie est le plus cher. Par conséquent, la devise avec le taux d’inflation le plus élevé perd de la valeur et se déprécie, tandis que la devise avec le taux d’inflation le plus faible s’apprécie sur le marché des changes. Les taux d’intérêt sont également impactés. Des taux d’inflation trop élevés augmentent les taux d’intérêt, ce qui a pour effet de déprécier la devise dans le taux de change. A l’inverse, une inflation trop faible (ou déflation) pousse les taux d’intérêt vers le bas, ce qui a pour effet d’apprécier la devise sur le marché des changes.
Lire ce terme
et ils votent avec leur portefeuille. C’est vraiment une bonne nouvelle pour l’inflation.

Techniquement, le rendement

Rendement

Un rendement représente les revenus générés par un investissement ou un titre sur une certaine période de temps. Les rendements sont généralement indiqués en termes de pourcentage et sont sous la forme d’intérêts ou de dividendes reçus sur eux. Ces chiffres n’incluent pas les variations de prix, ce qui les dissocie de la performance totale. Par conséquent, un rendement s’applique à divers taux de rendement déclarés sur les actions, les instruments à revenu fixe tels que les obligations et d’autres types de produits de placement. Les rendements peuvent être calculés sous forme d’indice ou de taux de rendement interne, qui peut également être utilisé pour indiquer le rendement total du propriétaire ou une partie du revenu. Pourquoi les rendements sont-ils importants ? A tout moment, tous les instruments financiers se font concurrence sur un marché public. L’analyse du rendement est l’une des nombreuses mesures utilisées par les analystes et les investisseurs et reflète une partie unique du rendement total de la détention d’un titre. Par exemple, un rendement plus élevé permet au propriétaire de récupérer son investissement plus tôt et atténue ainsi les risques. Par extension, un rendement élevé peut avoir résulté d’une baisse de la valeur marchande du titre en raison d’un risque accru. Les niveaux de rendement sont également influencés par les anticipations d’inflation. Les craintes de niveaux d’inflation plus élevés à l’avenir suggèrent que les investisseurs demanderaient un rendement élevé ou un prix inférieur par rapport au coupon actuel. La maturité de l’instrument est également l’un des éléments qui détermine le risque. La relation entre les rendements et l’échéance d’instruments de solvabilité similaire est décrite par la courbe des rendements. Les instruments avec des intervalles plus longs ont tendance à avoir un rendement plus élevé que les instruments à court terme. Le rendement d’un titre de créance est généralement lié à la solvabilité et à la probabilité de défaut de l’émetteur. Plus le risque de défaut est élevé, plus le rendement est élevé dans la plupart des cas, car les émetteurs doivent offrir aux investisseurs une certaine compensation pour le risque.

Un rendement représente les revenus générés par un investissement ou un titre sur une certaine période de temps. Les rendements sont généralement indiqués en termes de pourcentage et sont sous la forme d’intérêts ou de dividendes reçus sur eux. Ces chiffres n’incluent pas les variations de prix, ce qui les dissocie de la performance totale. Par conséquent, un rendement s’applique à divers taux de rendement déclarés sur les actions, les instruments à revenu fixe tels que les obligations et d’autres types de produits de placement. Les rendements peuvent être calculés sous forme d’indice ou de taux de rendement interne, qui peut également être utilisé pour indiquer le rendement total du propriétaire ou une partie du revenu. Pourquoi les rendements sont-ils importants ? A tout moment, tous les instruments financiers se font concurrence sur un marché public. L’analyse du rendement est l’une des nombreuses mesures utilisées par les analystes et les investisseurs et reflète une partie unique du rendement total de la détention d’un titre. Par exemple, un rendement plus élevé permet au propriétaire de récupérer son investissement plus tôt et atténue ainsi les risques. Par extension, un rendement élevé peut avoir résulté d’une baisse de la valeur marchande du titre en raison d’un risque accru. Les niveaux de rendement sont également influencés par les anticipations d’inflation. Les craintes de niveaux d’inflation plus élevés à l’avenir suggèrent que les investisseurs demanderaient un rendement élevé ou un prix inférieur par rapport au coupon actuel. La maturité de l’instrument est également l’un des éléments qui détermine le risque. La relation entre les rendements et l’échéance d’instruments de solvabilité similaire est décrite par la courbe des rendements. Les instruments avec des intervalles plus longs ont tendance à avoir un rendement plus élevé que les instruments à court terme. Le rendement d’un titre de créance est généralement lié à la solvabilité et à la probabilité de défaut de l’émetteur. Plus le risque de défaut est élevé, plus le rendement est élevé dans la plupart des cas, car les émetteurs doivent offrir aux investisseurs une certaine compensation pour le risque.
Lire ce terme
la baisse a porté le rendement à la moyenne mobile de 100 jours à 2,94 %. Ce niveau a stoppé la baisse et conduit à un modeste rebond à la hausse.

Cependant, cela augmente l’importance des niveaux pour les traders à l’avenir… Restez au-dessus et les rendements pourraient avoir du mal à revenir au-dessus de 3,00 % et à rester au-dessus. Descendre en dessous et un mouvement à 2 926 % et 38,2 % à la hausse par rapport au plus bas de décembre 2021 à 2 796 seraient l’objectif.

La baisse des rendements se traduit par une baisse des prix des matières premières :

  • Le blé se négocie près des niveaux les plus bas depuis février 2022, près de 765. Le maximum en 2022 a atteint 1363,4
  • Le maïs se négocie à un nouveau plus bas pour 2022 et au niveau le plus bas depuis le 30 novembre 2021 à 566,0. Le maximum atteint 824,4
  • Les contrats à terme sur le soja se négocient à un nouveau creux pour l’année et au niveau le plus bas depuis le 17 décembre 2021. Le sommet de 2022 a atteint
  • Les contrats à terme sur le cuivre ont atteint leur niveau le plus bas depuis novembre 2020 plus tôt ce mois-ci à 3,13 $. Le prix est remonté à 3,36 $ actuellement, mais bien en dessous du sommet de 2022 de 5,03 $.
  • Le pétrole brut s’est échangé à un creux de juillet de 90,54 $ et se négocie actuellement à 96,14 $. Le sommet a atteint près de 130 $.

La baisse du PMI des services peut être le reflet du fait que les consommateurs ont déclaré qu’ils “ont augmenté le prix à des niveaux qui n’ont plus de sens”. Je sais que pour moi, aller chercher une pizza et quelques bières artisanales coûte près de 50 $ de pourboire inclus. Ajoutez un film et le consommateur pourrait chercher à “regarder Netflix et se détendre” à nouveau le soir du rendez-vous.

La main invisible entre en jeu et cela peut conduire non seulement à une stabilisation de l’inflation, mais également au retrait de certaines des augmentations gonflées.

Je pense que ce serait une bonne chose. Les “conditions de marché rapides” pour les consommateurs en termes de prix doivent s’assouplir et se rétablir. C’est aussi bon pour un marché du travail serré. Embaucher pour la location n’est pas bon non plus.

PS la moyenne actuelle de l’essence est en baisse à 4 413 $. C’est en baisse par rapport au sommet du cycle de 5 016 $ (-0,60 $). Il y a un an, le prix était de 3 159 $ (une augmentation de 1,26 $ – une augmentation de 39,8 %).

Il y a un an, le pétrole brut était à 72 $. À 96 $, il est en hausse de 24 $ (en hausse de 31,5 %) sur l’année, mais en baisse de 34 $ par rapport au sommet.

Derrière les calculs d’enveloppe, le prix à la pompe devrait se situer aux alentours de 4,12 $, ce qui reste élevé mais meilleur que 5,01 $.

Vous trouverez ci-dessous un graphique pour un gallon d’essence ordinaire. Il était à 2,57 $ au début de l’administration Biden en janvier 2020 (71,5 % de plus). Le pétrole brut était proche de 59 $ (une augmentation de 62,7 %). En maintenant le ratio constant, cela implique 4,19 $ le gallon, ce qui est proche de l’autre estimation précédente de 4,12 $.

prix de l’essence



Lien vers la source