Quatre régimes clés de courbe de rendement

stocks list


COURBE DE RENDEMENT ET STOCKS :

  • monde financier qualifie le marché obligataire d’argent intelligent en raison de ses antécédents en matière de prévision des résultats économiques futurs
  • Lors de l’analyse de l’interaction entre les obligations et les actions, les traders examinent souvent la forme de la courbe des taux pour mieux comprendre le cycle économique et prédire la performance des actions.
  • Il existe quatre régimes fondamentaux de courbe de rendement : baissier, baissier, baissier et haussier.

Les plus lus: Qu’est-ce que la volatilité boursière et comment la trader ?

À Wall Street, les commerçants disent souvent que le le marché obligataire est une monnaie intelligente en raison de son pouvoir prédictif pour la croissance de la production, inflationet les taux d’intérêt, trois variables clés pour l’économie en général et donc pour les actifs financiers. Sur la base de cette perception, les investisseurs se concentrent parfois fortement sur les obligations, examinant les méandres de la courbe des taux, dans l’espoir de mieux comprendre les performances économiques futures et les tendances émergentes. Le système financier étant fortement connecté, il va de soi que les signaux émis par un marché deviennent parfois un indicateur, voire un outil de pointe et de prévision pour un autre plus lent ou inefficace à intégrer de nouvelles données.

Dans cet article, nous examinerons le marché du Trésor pour explorer comment la forme/la pente de la courbe des rendements peut fournir des indices sur les attentes des rendements futurs des actions et le leadership du secteur en fournissant un aperçu du cycle économique. Avant d’approfondir, il est nécessaire de se familiariser avec des concepts cruciaux.

En rapport: Croissance économique : qu’est-ce que le produit intérieur brut ?

COURBE DE RENDEMENT DU TRÉSOR

Les Courbe des taux du Trésor est une représentation graphique qui trace les taux d’intérêt sur les obligations d’État à différentes échéances pour toute la gamme des échéances, d’un jour à 30 ans. Il montre le rendement qu’un investisseur obtiendrait en prêtant des fonds au gouvernement américain sur une période donnée, le graphique affichant le rendement du titre sur l’axe vertical et la durée du prêt sur l’axe horizontal.

La courbe peut prendre différentes formes, mais dans environnements sains, aura généralement une pente ascendante, car les titres de créance à plus longue échéance offriront des rendements plus élevés que ceux à court terme pour compenser les risques supplémentaires tels que l’inflation et la durée (voir la figure ci-dessous). Par exemple, l’obligation d’État à 30 ans aura souvent un rendement plus élevé que le billet à 10 ans, qui à son tour devrait avoir un rendement plus élevé que le bon du Trésor à 2 ans.

COURBE DE RENDEMENT AMÉRICAINE

Bien que rare, un titre à long terme peut parfois sous-performer un investissement à court terme, ce qui entraîne une structure par terme des taux d’intérêt en pente descendante. Lorsque cela se produit, nous disons la courbe des taux s’est inversée.

La courbe des rendements a souvent tendance à s’inverser après que la banque centrale a relevé les taux à court terme pour éviter une surchauffe au point de réduire l’activité et de nuire aux perspectives économiques. Lorsque la politique monétaire est devenue trop restrictive, les investisseurs parient que les taux d’intérêt devront baisser à l’avenir pour faire face à une éventuelle récession et désinflation. Ces hypothèses font tomber les taux obligataires à plus long terme en dessous des taux à court terme, ce qui entraîne l’inversion de la courbe du Trésor.

Historiquement, les investissements ont souvent annoncé des récessions imminentes. En fait, dans l’ère post-Seconde Guerre mondiale, chaque inversion de la courbe des taux (de 3 mois à 10 ans ou 3 mois et 10 ans) a été suivie d’un ralentissement économique.

COURBE DE RENDEMENT AMÉRICAINE INVERSÉE

Le marché obligataire comme outil de prévision des actions : quatre régimes clés de courbe de rendement

Au lieu de se concentrer sur l’ensemble de la structure par terme des taux d’intérêt du marché du Trésor, Les traders comparent souvent deux rendements à deux échéances spécifiques et se réfèrent à leur écart, mesuré en points de base, comme “la courbe de rendement”. Les courbes les plus analysées et référencées dans les médias financiers sont les suivantes :

  1. La courbe 2 ans/10 ans, également appelée 2y10y (appelée deux dizaines) : C’est la différence entre le rendement du Trésor à 10 ans et le rendement du bon du Trésor à 2 ans.
  2. La courbe 3 mois/10 ans, également appelée 3m10y (dite des dizaines de trois mois) : Cette courbe représente la différence entre le rendement du Trésor à 10 ans et le rendement des bons du Trésor à 3 mois.

Courbes 2s10s et 3m10s à partir de 2020

Le marché obligataire comme outil de prévision des actions : quatre régimes clés de courbe de rendement

Source : TradingView

ÉVOLUTION DE LA COURBE DE PERFORMANCE

À mesure que l’activité économique, les anticipations d’inflation, les perspectives de politique monétaire et les conditions de liquidité changent, l’écart entre les rendements des bons du Trésor à court et à long terme change également. Lorsque le spread augmente, l’écart entre les taux longs et courts s’élargit et la courbe est dite raidir. Inversement, lorsque l’écart de terme est compressé, on dit que la courbe des taux aplatir.

Le terme spread peut changer pour de nombreuses raisons ; par exemple, il pourrait s’aplatir parce que les rendements à long terme baissent et/ou que les taux à court terme augmentent (ou une combinaison des deux). Les rebondissements de la courbe du Trésor sont une trésorerie indicateur de cycle économique en temps réel et peut ainsi aider à développer des stratégies de trading inter-marchés intéressantes. Par exemple, les investisseurs avertis en actions examineront régulièrement la forme et la pente de la courbe des rendements pour structurer un portefeuille d’actions dans le but de saisir une tendance économique émergente.

LES QUATRE FORMES DIFFÉRENTES DE LA COURBE À CONNAÎTRE

Voici un résumé de la Quatre régimes fondamentaux de la courbe de rendement et comment ils peuvent aider à prédire le leadership de l’industrie sur le marché boursier.

  1. Bear Steerer: les taux à long terme augmentent plus rapidement que les taux à court terme, ce qui rend la courbe des taux plus pentue. C’est un environnement à risque qui a tendance à apparaître au cours des premiers stades du cycle économique après une récession après que la banque centrale a abaissé le taux de référence et signalé qu’elle le maintiendrait bas pendant un certain temps pour soutenir la reprise. Une politique monétaire accommodante crée un contexte de relance, augmentant les taux à long terme déterminés par le marché dans un contexte de meilleures perspectives d’activité économique et d’inflation futures. L’argent intelligent considère cette condition haussier pour la plupart des actions et en particulier secteurs cycliquesen raison d’une croissance plus rapide des bénéfices. Pendant l’approfondissement baissier, les stocks de matériaux, d’industries et de consommation discrétionnaire ont tendance à augmenter de manière significative. Les banques (financières), qui s’appuient sur des emprunts à court terme et des prêts à long terme, obtiennent également de bons résultats au cours de ces périodes grâce à l’élargissement des marges nettes d’intérêt.
  2. Aplatisseur d’ours : les rendements à court terme augmentent plus rapidement que leurs homologues à long terme, ce qui comprime les écarts à terme et aplatit la courbe. Ce régime a lieu pendant la phase d’expansion et précède la nourris relever le taux des fonds fédéraux pour contenir les pressions inflationnistes (le front de la courbe est principalement influencé par les anticipations de politique monétaire déterminées par la banque centrale). La volatilité peut parfois être plus élevée, mais cela encore un risque environnement pour les actions avec des bénéfices sains. Il soutient une toile de fond constructive pour la technologie, l’énergie et l’immobilier.
  3. Grimpeur de taureau : les rendements à court terme baissent plus vite que les rendements à long terme, ce qui rend la courbe plus pentue. Ce régime a tendance à être averse au risque et apparaît souvent au début d’une récession lorsque les perspectives sont très incertaines et que la banque centrale réduit les taux à court terme pour stimuler l’économie. En général, les actions ne se portent pas bien pendant les périodes d’escalade haussière, même si secteurs défensifs comme utilitaires et agrafes ils ont tendance à surpasser le marché au sens large alors que la technologie et les matériaux s’affrontent.
  4. Aplatisseur de taureau : les rendements à long terme chutent plus vite que les taux à court terme, aplatissant la courbe du Trésor. Le rétrécissement des écarts est motivé par des mouvements vers l’arrière, principalement dus aux forces du marché dans un contexte de baisse des anticipations d’inflation à long terme et de détérioration des perspectives de croissance. Ce régime, qui laisse présager des turbulences sur les marchés financiers, éclate à la fin du cycle économique lorsque les investisseurs commencent à anticiper une éventuelle récession et désinflation. Lorsque l’aplatissement haussier prévaut, les investisseurs en actions commencent à orienter leurs portefeuilles vers des actions de meilleure qualité pour se protéger contre la volatilité croissante. Les matières premières et les services aux collectivités dominent, tandis que les valeurs cycliques sous-performent dans un contexte d’affaiblissement des bénéfices des entreprises dans les secteurs économiquement sensibles.

En rapport: Marchés boursiers : les bases que vous devez connaître

Noter: Les signifiants « haussier » et « baissier » que chaque régime décrit se réfèrent à ce qui arrive aux prix des obligations. Par exemple, dans les baissiers, lorsque les taux à court terme augmentent plus rapidement que les taux à long terme, les bons du Trésor à court terme sont vendus, ce qui fait chuter leurs prix (prix baissier dans cet exemple). Gardez à l’esprit que les prix des obligations et les rendements évoluent les uns contre les autres.

La forme de la courbe du Trésor américain est principalement influencée par les anticipations d’inflation, les perspectives de croissance de la production et les perspectives de politique monétaire. Étant donné que la courbe de rendement saisit des variables importantes de l’économie actuelle et future, elle constitue un indicateur avancé utile du cycle économique. Sur la base de cette hypothèse, les investisseurs en actions utilisent souvent la forme de la courbe comme outil de prévision pour prédire le leadership du marché boursier, mais cette pratique ne doit pas être faite de manière isolée, car les obligations peuvent donner de faux signaux comme avec n’importe quel outil. Cela dit, les analyses descendantes et ascendantes fonctionnent souvent mieux lors de la création d’un diversifié et un portefeuille moins volatil.

OUTILS PÉDAGOGIQUES POUR LES COMMERÇANTS

  • Vous ne vous intéressez qu’à la bourse ? Télécharger DailyFX Trimestriel prévision d’équité
  • Vous souhaitez en savoir plus sur la personnalité de votre entreprise ? prendre le Questionnaire DailyFX et découvrir
  • Les données de positionnement des clients d’IG fournissent des informations précieuses sur le sentiment du marché. Obtenez votre guide gratuit sur la façon d’utiliser ce puissant indicateur de trading ici.

—Écrit par Diego Colman, Contributeur





Lien vers la source