quel est le plus risqué ?

stocks list


Assurer sa voiture, c’est donc acheter une option. En effet, lorsque vous allez voir votre assureur, celui-ci s’engage à couvrir votre véhicule en échange d’une cotisation annuelle.

Le montant de cette assurance dépend de plusieurs facteurs : durée de la couverture, âge de votre permis, nombre d’accidents dans le passé, nombre de kilomètres prévus dans l’année….

En contrepartie du montant que vous payez, l’assureur s’engage à couvrir les réparations du véhicule en cas d’accident (d’où sa perte de valeur).

Si votre véhicule n’a pas subi de dommages au cours de l’année écoulée, vous aurez payé votre cotisation annuelle. Cet argent (la prime d’assurance) sera donc perdu. Mais si ce dernier est blessé pendant la période, l’assureur se chargera de payer les frais qui seront bien supérieurs au montant de votre cotisation.

Si vous avez bien suivi cet exemple, vous devez également comprendre que l’assureur est dans le même processus qu’une vente d’option. En effet, son gain est limité au montant de la contribution si le véhicule ne subit aucun dommage pendant la période écoulée. En revanche, il prend un risque illimité (en théorie) si votre véhicule subit de gros dégâts durant cette même période.



Lien vers la source