Tokyo ne demanderait pas la prolongation des mesures COVID-19

stocks list


Cela concerne les mesures de quasi-état d’urgence qui sont en vigueur jusqu’au 21 mars. L’épidémie d’omicron au Japon semble avoir dépassé son apogée, c’est donc une décision compréhensible. Ce ne sera qu’une question de temps avant que le Japon ne s’ouvre et entre dans la phase endémique.



Lien vers la source